Histoire

20-ans-logo En décembre 1993 fut prise la décision de créer un Club des Collectionneurs de Lampes Berger par les dirigeants et/ou propriétaires de la Société Lampe Berger de l’époque à savoir Mme LE MONIES de SAGAZAN née AUVRAY Elisabeth,  Mr Philippe AUVRAY et Mr Bernard de BOISSONNEAUX de CHEVIGNY.

Le 9 février 1994, il fut procédé à l’acte fondateur de l’association au siège de l’entreprise Lampe Berger sise à Bourgtheroulde et au dépôt des statuts du Club des Collectionneurs de Lampes Berger, association Loi 1901 à la sous-préfecture de Bernay (Eure).

L’association a pour objet tout ce qui se rapporte au patrimoine constitué par les évolutions successives de la lampe à catalyse dite « Lampe Berger », commercialisée depuis 1898 sous divers habillages (en verre, porcelaine, cristal, faïence et autres matériaux) et dans différents styles en vue de la destruction des fumées de tabac.

Buts :

  • Rassembler les amateurs passionnés qui ont fait de la « Lampe Berger » un objet de collection.
  • Leur apporter des informations : données historiques et bibliographiques disponibles, tout en favorisant l’échange d’informations entre membres.
  • Permettre une bourse d’échanges entre les membres.
  • Promouvoir le club au plan national et international, notamment par l’organisation d’expositions et par l’édition des données bibliographiques rassemblées

Cette association fut portée par les dirigeants de la Ste Lampe Berger eux-mêmes à savoir la famille Auvray et de Sagazan.

Elle répondait à des demandes sans cesse croissantes de personnes passionnées par l’histoire de la lampe Berger et les œuvres réalisées en partenariat avec des marques prestigieuses comme Baccarat, Lalique, Saint-Louis, Desvres, Couleuvre ou les ateliers parisiens de décoration de Paul Bocquillon à titre d’exemples…

Progressivement, la gestion du Club a été confiée à des adhérents motivés qui, au fil des années, ont permis de reconstituer des pans entiers de l’histoire de la « petite lampe qui détruit les mauvaises odeurs ».   Le CCLB  a toujours contribué à valoriser l’image de la Lampe Berger. A travers ses créations diverses tant dans le choix des matières, des formes, des couleurs, des designers, la Lampe Berger est et reste, pour les membres du Club, un véritable objet d’art et donc de collection !

Aussi, le CCLB a toujours été très étroitement lié à la vie de la Société Lampe Berger :

Il collabora à de multiples expositions (Rambouillet au Palais du Roi de Rome en 1999, Rouen en 2002, Bordeaux en 2004, au Château Champs de Bataille en 2006) ainsi qu’à la fête du centenaire de la Lampe Berger à Deauville en 1998.  Depuis, il organise des expositions temporaires en partenariat avec des musées (Desvres, Ste Uze, etc.) et avec l’aide de la Maison Berger.

Il contribua au développement du Musée Berger intégré dans l’entreprise et aida à l’acquisition de modèles particulièrement recherchés.

Il eut l’idée d’éditer des lampes en tirage limité exclusivement réservées aux membres du CCLB.

Il multiplia les recherches historiques à travers la revue : « Histoires de Lampes Berger » qui ont mené à la publication du livre d’art Lampes Berger de Gérald VILCOCQ, président du CCLB jusqu’en 2008.

Les dirigeants, la famille AUVRAY puis Alain LE BOURG, portaient un réel intérêt historique et artistique à la Lampe Berger et de ce fait manifestaient un soutien constant et important au CCLB.

Ces marques de soutien ont été concrétisées notamment par :

  • L’édition de la revue « Histoires de Lampes Berger » grâce à une subvention de 12.000 euros annuelle, la prise en charge des envois postaux du CCLB  et la mise à disposition d’une personne intermédiaire entre la Ste Berger et le CCLB (actuellement Mme Séverine COLARD)
  • L’organisation des « Biennales » et autres rencontres comme le centenaire de la Lampe Berger, les rencontres avec les designers ayant collaboré à la création des lampes de la gamme de luxe Editions d’Art, etc.
  • Des cadeaux sous formes de colis comportant des produits Berger, catalogues, etc.
  • Des cadeaux de lampes Editions d’Art, Signatures ou Tendances pour ses tombolas lors des AG et journées bourses d’échanges.
  • Un colis de bienvenue pour tous les nouveaux membres.
  • L’achat de lampes de haute gamme (collection Signatures, puis Editions d’Art)  à des prix intéressants (-70%)
  • L’édition de lampes exclusives CCLB à prix coûtant.

En 2008, dans le cadre de sa nouvelle politique commerciale, Mr LENTZ, directeur du Groupe Berger, entendit modifier les rapports existants entre le CCLB et le Groupe Berger.

Il permit de continuer à utiliser la marque Lampe Berger dans la raison sociale mais exprima le souhait que le CCLB abandonne l’appellation « Club » car il envisageait de créer un Club du style « Nespresso ». Le Club des Collectionneurs de Lampes Berger devint le Cercle des Collectionneurs de Lampes Berger.

Cette période fut également marquée par la suppression des subventions annuellement octroyées au CCLB et par la fin progressive de toutes les diverses contributions, qu’elles soient en nature ou en numéraires, telles les cadeaux de bienvenues (10 bouteilles de Parfum de Maison), les attributions gratuites de lampes offertes à l’occasion des rassemblements bisannuels, les réductions sur la gamme de lampes Berger neuves (20% dans ses boutiques, etc.). Le CCLB devrait apprendre à vivre seul désormais.

En 2008 toujours, ces mauvaises nouvelles conjuguées à la démission du bureau et de la majorité des administrateurs, ont provoqué un véritable tsunami au sein du CCLB qui a perdu plus de 2/3 de ses membres.  Outre le changement de nom, le changement du siège social, l’association dut renouveler complètement le bureau exécutif et le conseil d’administration.  Quelques membres de la première heure aidés par la suite par des personnes de bonne volonté durent relever des défis énormes pour essayer de sauver cette association qui leur tenait tant à cœur.

Les liens avec le Groupe Berger restèrent cordiaux mais épisodiques, comme le prêt de lampes pour l’exposition de Lampes  Berger en porcelaine de Desvres au Musée et Maison de la Faïence à Desvres (mars à octobre 2010), la fourniture des nouveaux catalogues Editions d’Art et Tendances 2009-2010-2011, les ventes de lampes Berger des gammes Editions d’Art et Tendances obsolètes avec une ristourne de 60 à 70%.

La nouvelle équipe du désormais Cercle des Collectionneurs de Lampes Berger continua néanmoins à mener toutes les activités et prestations de l’association vis-à-vis des membres les plus fidèles qui avaient parié sur son avenir.

Elle réussit à maintenir l’édition de la revue « Histoires de Lampes Berger » à raison de 4 numéros par an comme par le passé et sans baisse de qualité tant au point de vue forme que de fond ainsi que toutes les autres activités (réunions biannuelles avec bourses d’échanges-ventes, les tombolas gratuites pour ses membres). Le cadeau de bienvenue fut plus modeste sous forme d’un catalogue de documentations anciennes et des exemplaires anciens de la revue encore disponibles.

Le cercle organisa une exposition exceptionnelle réunissant plus de 130 lampes Berger anciennes en porcelaine de Desvres de la période Art Déco issues des ateliers de Gabriel FOURMAINTRAUX ( Lampes Berger – Desvres, senteurs et céramiques) en 2010 à Desvres (Nord- Pas de Calais) et un weekend d’activités en collaboration avec le conservateur (Mr GUILLEMET) et le personnel du Musée et Maison de la Faïence de Desvres. Au programme : le vernissage de l’exposition, la visite guidée du Musée de la Faïence et de la ville de Desvres, la visite du musée de la Belle Epoque, la visite d’ateliers d’artisans faïenciers exerçant encore leurs activités dans et autour de la petite ville de Desvres.

La parfaite réussite de ce projet ô combien ambitieux et réalisé conjointement par le Musée de la Faïence et le Cercle des Collectionneurs fit naître le désir d’immortaliser ce moment par le biais d’un catalogue de l’exposition souhaité par tous : le maire de la ville de Desvres, le Sénateur de la région, la présidente du conseil d’administration du Musée de la faïence et la majorité des membres du CCLB.

Fin janvier 2011, nous apprîmes la démission de Mr LENTZ et la nomination d’un nouveau directeur du Groupe Berger Mr Richard MAMEZ.  De nouveaux contacts furent pris entre les deux présidents et très rapidement une nouvelle coopération fut mise sur pied entre le CCLB et le Groupe Berger.

2012 sera une année qui fait date dans l’histoire du Cercle des collectionneurs : le siège social de l’association est retourné à son lieu d’origine : Bourgtheroulde, là où il a été créé fin 1993.

Ce retour aux sources n’est pas anodin puisqu’il marque aussi la volonté du Groupe Berger de renouer avec son histoire et les passionnés de la lampe Berger que sont les bergérophiles !

En mai nos adhérents ont été tout un week-end les invités du Groupe Berger.

Ils ont été accueillis le samedi par Madame Christine Sallez, directrice commerciale, par Messieurs Richard Mamez, président du Groupe Lampe Berger et Michel Desdoits, directeur des sites de Bourgtheroulde et de Criquebeuf. Tous les participants ont pu visiter le musée mais aussi une partie des locaux administratifs et plus particulièrement la superbe salle de réunion, véritable petit musée en soi également. Le dimanche, ils ont visité la nouvelle et moderne entreprise et c’est aussi dans ses bâtiments que  s’est tenue l’assemblée annuelle et générale de l’association.  Enfin, comme Monsieur Philippe AUVRAY dans les années quatre-vingt-dix, Monsieur MAMEZ a rejoint le conseil d’administration et accepté le poste de Vice-Président.

Pour célébrer dignement les 20 ans du CCLB, une exposition*
temporaire s’est déroulée à Saint-Yrieix-La-Perche (87) de juin  à octobre 2014.

Le thème de l’exposition était les lampes Berger en porcelaine de Limoges (Saint Yrieix-La-Perche étant située tout près de Marcognac (site d’extraction du kaolin)) et non loin de Limoges.

Les manufactures Limougeaudes ont abondamment produit à toutes les époques pour  Berger (Camille Tharaud notamment avec ses modèles en porcelaine de Grand Feu et ses lampes dites à biscuits émaillés dans le genre Wedgwood)…

Pendant tout le long week-end de la Pentecôte, les membres  du CCLB se sont retrouvés pour fêter dignement les 20 ans de leur association et les noces de porcelaine  avec le Groupe Lampe Berger Paris.  Certains membres ont fait le déplacement venant de très loin parfois comme la Suisse, l’Espagne, la Hollande, la Belgique et même le Canada !  Tout fut fait pour que ces moments furent riches en émotions.  Nos membres et invités furent comblés de cadeaux sous forme de repas festifs, champagne « cuvée Lampe Berger », pochette remplies de parfums de maison, montures et autres petites choses sans oublier les superbes lampes « Editions d’Art » et lampes anciennes offertes à la tombola gratuite  par notre généreux partenaire représenté par Mr Patrick FLEURENTDIDIER, représentant l’entreprise et le Conseil d’Administration du C.C.L.B.  Les membres ont également été invités aux visites guidées du site d’extraction du kaolin de Marcognac, de la partie historique de Saint Yrieix, de la manufacture de porcelaine Bernardaud et du musée Adrien Dubouché à Limoges. Plus de la moitié des membres actifs sont venus des quatres coins de France, mais aussi de Suisse, de Belgique, d'Espagne et même du Canada pour fêter les noces de porcelaine avec Lampe BergerPlus de la moitié des membres en 2014 répondirent présent à l’appel lors de notre A.G. du dimanche matin, certains venant d’Espagne, de Suisse, du Luxembourg et même nos deux membres canadiens !

Tous les adhérents de 2014 reçurent également une bonbonnière souvenir en porcelaine de Saint Yrieix ornée de l’emblème du Cercle depuis sa fondation : le fameux Pierrot de Camille Tharaud !bonbonnière

Nos futurs projets :

* en 2018, une exposition sur le thème des céramiques et les lampes Berger à Saint Uze dans la Drôme )

* Les 25 ans du CCLB en 2019 ! Mais à court terme nos réunions habituelles en avril (A.G.O.) et au mois d’octobre 2018 (notre traditionnelle réunion d’automne).

* Nous sommes  ouverts à tout contact en vue de l’organisation de nouvelles expositions dans les années à venir avec l’aide d’un musée (exposition temporaire) ou Galerie d’Art par exemple.  N’hésitez pas à prendre contact avec le président de l’association.

Pour devenir membre du CCLB :

http://cclberger.fr/devenir-membre

Les avantages

ou écrire à :

Cercle des Collectionneurs de Lampes Berger (C.C.L.B.), Mr Yves JAMAR (président)

5 rue des Vaux à 6470 SIVRY-RANCE (Belgique) Tél 0033 (France) 06 44 73 97 85

Vous pouvez aussi vous adresser à la secrétaire du Cercle : Mme Françoise VIALLET 187 Bd Charles Vaillant à 93290  TREMBLAY EN FRANCE
(France).

Notre page facebook : https://www.facebook.com/cclb.lampesberger

Notre adresse courriel :  cclberger@hotmail.fr

* Bibliographie :

« Lampes Berger », Editions ARTEPRINT (nouvelle édition de
décembre 2008), par Gérald Vilcocq (Président du CCLB de 1995 à 2008).

Revue Histoire De Lampes Berger (2)affichette Lb